France : une plaque érigée à son nom et une marche blanche en mémoire de feu Dr Mamoudou Barry, une plaque

Un an après l’agression mortelle dont a été victime l’universitaire Mamoudou Barry le 19 juillet 2019 à Canteleu, ses proches, amis, collègues ou encore des inconnus ont marché pour lui rendre hommage à Rouen, dimanche 19 juillet 2020.

Émue par la présence massive des guinéens à cette marche visant à rendre hommage à son défunt époux, madame Barry Mamoudou a témoigné sa gratitude à l’endroit des bonnes volontés.

« Je me sens soutenue. Depuis que j’ai perdu mon mari, je ne me sens pas seule. J’ai toujours été un accompagnée par une foule comme vous le constatez, et ça fait très très plaisir surtout d’être soutenue par sa propre communauté. J’ai rejoint mon mari en France en 2017 après deux ans mon mari me laisse vivre seule en France. C’est très très dur, mais grâce aux bonnes volontés, aux amis, aux frères, aux sœurs, le monde entier, je ne suis jamais restée seule. Je demande à tout le monde surtout les guinéens de nous soutenir, de reconnaître que mon mari est un guinéen qui s’est battu pour son pays», a-t-elle invité.

Une plaque a été érigée en hommage au défunt à Canteleu dimanche matin. Et malgré ce soutien indéfectible de ses proches, Madame Barry Mamoudou, exige tout même que justice doit rendue dans cette affaire, afin que l’auteur de ce meurtre soit puni à la hauteur de sa forfaiture.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :