France : Un Guinéen faux réfugié politique grugeait les prestations sociales

Il doit rembourser 17 600 euros de RSA et d’allocations familiales.

Un ancien demandeur d’asile habitant Angers va probablement devoir rendre 17 600 euros d’aides sociales qu’il a indûment perçus. Il s’agit d’un Guinéen âgé de 36 ans. Il avait fait une demande d’asile politique auprès de la préfecture de Maine-et-Loire et celle-ci lui avait été refusée. Sans se décourager, il avait alors déposé un autre dossier auprès des services de Loire-Atlantique, après s’être brûlé les doigts (afin d’effacer ses empreintes digitales) et en s’inventant une autre identité. L’escroc a réussi, cette fois, à blouser les services les enquêteurs de l’OFPRA qui lui ont accordé le statut de réfugié en 2019.

Sitôt son statut obtenu, il a demandé la régularisation des prestations familiales et de RSA, qui se chiffraient à 17 600 euros.

Toutefois les contrôles sont de plus en plus efficients et les escroqueries aux prestations sociales (venant de Français comme d’étrangers) sont de plus en plus rares devant les tribunaux. Les services sociaux ont repéré le cas et l’ont signalé au parquet. L’escroc a reconnu en garde à vue. Il est convoqué le 17 juin 2021 devant le tribunal correctionnel d’Angers.

Source : Oust-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :