France : Eudoxie Yao a encore VI avec la prétendue condamnation de son « agresseur »?

Eudoxie Yao a affirmé avoir gagné son procès contre le nommé Ibrahim Koné qu’elle avait accusé de l’avoir agressée en France. C’était le jeudi 16 janvier 2020. Mike Bosso, le producteur qui l’avait invité en France crie au mensonge.

« j’ai gagné le procès contre Koné. Il a été reconnu coupable des faits de violence sur ma personne et condamné à me verser diverses indemnités. 2000 euros pour les préjudices esthétiques et 800 euro sur l’article 475-1 du cpp.

Il ne pourra pas me rembourser mes 1400 euros par ce qu’il a menti qu’il m’a remis et pour faute de preuve écrite, le tribunal n’a pas accordé ce remboursement. Pour mon iPhone cassé aussi ne sera pas remboursé parce que je n’avais pas porté plainte pour dégradation de bien matériel ».

Afriksoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :