FDNC: les premiers mots de l’activiste Bella Bah condamné et libéré

Comme annonce précédemment, l’activiste Bella Bah, après plus d’une semaine de prison, a été condamné ce mercredi à un an de prison assorti de sursis.

Condamné pour diffusion et mise à disposition d’autrui, de données de nature a troubler l’ordre public par le biais d’un système informatique, l’activiste doit payer une amende de 20 millions de francs guinéens.

A sa sortie de la salle d’audience, ses premiers mots ont inspiré engagement et determination à poursuivre la lutte contre le changement de constitution.

Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :