États-Unis : L’entrée interdite aux citoyens américains (Coronavitus )

Cher client,

Comme relayé par la presse, le gouvernement des États-Unis a décidé d’interdire l’entrée sur son territoire aux citoyens non américains provenant des 26 pays faisant partie de l’espace Schengen ou à ceux s’étant rendus dans l’un de ces 26 pays au cours des deux dernières semaines. Voici la liste des pays affectés : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, la Suisse et la République tchèque.

Cette mesure du gouvernement américain prendra effet à partir du 13 mars 2020 à 23 h 59 heure de la côte est des États-Unis (soit à 4 h 59 le 14 mars heure de Paris) et n’affectera pas les vols prévus pour les États-Unis ayant décollé avant 23 h 59 heure de la côte est des États-Unis le 13 mars 2020. Les États-Unis prévoient d’appliquer cette mesure pour les 30 jours à venir.

Cette mesure ne concerne pas :

Les citoyens américains, les résidents permanents et leur famille immédiate.

Tout enfant, pupille ou enfant placé en famille d’accueil sous la responsabilité d’un citoyen américain ou d’un résident permanent, mais aussi les enfants en cours d’adoption conformément aux visas IR-4 ou IH-4.

Les membres des Forces armées des États-Unis et leurs épouses et enfants.

Toute personne invitée par le gouvernement américain pour travailler sur le virus, les voyageurs liés au travail de l’OTAN ou de l’ONU, les voyageurs travaillant pour les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies), le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, le ministère des Affaires étrangères des États-Unis ou la police.

Certains membres d’équipage aériens ou maritimes.

Toute personne voyageant depuis le Royaume-Uni et n’ayant pas été dans l’un des pays de l’espace Schengen au cours des 14 derniers jours.

Bien que l’entrée sur le territoire ne leur soit pas interdite, les voyageurs s’étant rendus dans l’espace Schengen devront retourner aux États-Unis en passant par certains aéroports où des procédures de dépistage ont été mises en place.

Que se passera-t-il ensuite ?

Si vous êtes concerné par ces mesures et que vous ne pouvez pas vous rendre aux États-Unis au cours de cette période de 30 jours, sachez que nous travaillons avec nos partenaires pour régler au plus vite cette situation sans précédent et vous aider.

Si vous avez seulement réservé un hébergement sur Hotels.com, nous nous assurerons que vous puissiez annuler et obtenir un remboursement. Si vous avez réservé un vol ou une formule de voyage, sachez que nous travaillons avec nos compagnies aériennes partenaires pour comprendre comment leurs conditions d’annulation vont fonctionner.

Nous vous contacterons au plus vite dès que nous aurons plus d’informations et que nous connaîtrons les prochaines étapes à suivre pour confirmer tout changement dans vos plans de voyage et le fonctionnement de la procédure d’annulation.

L’épidémie de coronavirus (COVID-19) évoluant rapidement d’un point de vue de santé publique, nous nous engageons à vous tenir informé et à aider les fidèles clients Hotels.com.

Cordialement,

Hotels.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :