Enjeux électoraux de 2020 : des acteurs de la société civile en concertation à Conakry

“Dialogue Inter Société civile sur les Enjeux Électoraux 2020”, c’est le thème d’un cadre de concertation entre acteurs de la société civile guinéenne, organisé ce samedi 18 juillet, par la plateforme nationale du mouvement citoyens “Ma Cause”. Tenue dans un réceptif hôtelier de la place, cette activité a réuni une centaine de personnes, dont : des universitaires, des leaders d’opinions, des politiques, des acteurs de la société civile et des leaders religieux.

Selon Alhassane Camara, coordinateur général de la structure Ma Cause, cette initiative “s’inscrit dans le cadre des échanges, de réflexion et de formulation des propositions d’alternatives pour permettre à la Société Civile Guinéenne de parler d’une même voix face aux enjeux qui visent l’intérêt général du pays. II s’agit également de la mise en place d’une synergie d’actions pour peser de tout son poids pour des élections présidentielles inclusives et apaisées.”null

Alhassane Camara, coordinateur général de la structure Ma Cause

A en croire M. Camara, le constat est que “de nos jours, les citoyens ne croient plus à l’idée d’une action politique orientée vers l’intérêt général de la Nation. Alors cela nous amène à d’énormes interrogations auxquelles il faut impérativement trouver des éléments de réponse”. 

“Ainsi, dit-il, ce dialogue se donne pour mission de contribuer au rétablissement de la confiance entre acteurs sociaux, et entre citoyens et acteurs sociaux d’une part, mais également entre acteurs sociaux et politiques qui animent la vie nationale pour l’instauration d’un cadre de dialogue sûr, crédible et permanant”.

Mohamed Chérif Diallo MA CAUSE

Mohamed Chérif Diallo, chargé des questions de stratégie et de développement au sein de “Ma Cause” et conférencier principal, a fait savoir que “c’est dans l’esprit de revenir aux rôles fondamentaux, de contribuer à renforcer la cohésion interne des organisations de la sociétė civile et d’intensifier ses efforts dans la promotion du dialogue, que la plateforme Nationale du Mouvement Citoyen MA CAUSE a initié cette journée à l’orée des élections présidentielles 2020… Elle se veut intensive pour permettre aux OSC de mieux s’outiller pour s’impliquer pleinement et répondre de façon efficace à toutes les questions auxquelles elles doivent faire face. Aujourd’hui, Nous demandons que toutes les entités sociopolitiques de notre pays adhèrent au dialogue”, a t-il ajouté.

Ayant pris part à cette rencontre Salmana Diallo, président du Conseil National des Organisations de la société civile pour la démocratie et Développement de la Guinée (CNOSC-DDG) salue cette initiative. “Nous la société civile, pour nous amener à pouvoir faciliter le dialogue entre les acteurs sociopolitiques du pays, il faut nous même d’abord qu’on dialogue. C’est pourquoi j’apprécie cette initiative, parce que la rue ne peut pas régler le problème.” A t-il déclaré.

Avec guinee7.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :