Emeutes contre le manque de courant à Kankan : les jeunes à l’origine des manifs décident d’une trêve d’UN mois

Après d’intenses journées de manifestations contre le manque de courant notamment à Kankan, 2èmeville du pays, le mouvement des jeunes pour l’électrification de la Haute Guinée, décide d’une trêve d’UN mois.

Selon Ousmane Kaba alias M’bia, le président dudit mouvement, il leur a été annoncé que le chef de l’Etat aurait donné des instructions en vue d’un démarrage rapide de la construction du barrage de Kögbèdou.

« On nous a dit que le président a accepté que la construction du barrage démarre dans UN mois. Ce dimanche 26 juillet, 2020, nous étions en entretien chez le doyen d’âge de Kankan. Ce qui a été conclu là-bas, nous avons décidé de sursoir aux manifestations pour UN mois, à compter de ce 26 juillet. Donc, nous attendons. Si dans UN mois, les travaux n’ont pas débuté, nous allons sortir dans la rue avec les femmes et les jeunes pour continuer les manifestations. Notre exigence est que la construction du barrage démarre avant les élections», a-t-il déclaré au téléphone de Mosaiqueguinee.com.

Par ailleurs, M’bia a fait savoir que la remise en liberté des personnes arrêtées lors de la dernière manifestation dans la ville, est annoncée pour ce lundi 27 juillet 2020.

« A ce sujet, nous attendons la réponse des autorités de Kankan qui l’ont annoncé. Si nos collègues ne sont libres, nous n’allons point attendre le délai d’UN mois, nous descendrons dans la rue. S’ils veulent, qu’ils nous mettent tous en prison », a menacé Ousmane Kaba.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :