Elhadj Sékhouna Soumah affiche sa farouche opposition à l’organisation du référendum constitutionnel

A l’issue d’une réunion à Tanènè avec la coordination nationale des fulbhès et haali pular, le patriarche de la Basse Côte a exprimé son opposition à la tenue du référendum pour doter la Guinée d’une nouvelle constitution.

Elhadj Sékhouna Soumah fait remarquer que le mandat des députés a expiré depuis l’année dernière. Il accuse le pouvoir en place d’avoir ‘’refusé de renouveler l’assemblée nationale. Ils ont fixé la date des législatives et ont pris la décision de les reporter au 1er mars’’.

‘’Alors que le pays traverse une crise sans précédent, ils nous brandissent une nouvelle constitution. A la grande surprise de tous, le régime d’Alpha Condé décide de coupler les législatives avec le référendum. Mais nous leur disons que nous ne sommes pas d’accord. Aucun référendum ne sera organisé en Guinée’’, tranche-t-il.

Le Kountigui de la région basse côtière invite le pouvoir au strict respect de la loi ‘’Il faut qu’ils respectent les textes de loi. Ils ont les armes et les richesses du pays, nous aussi, nous avons Dieu de notre côté. Le non-respect de la loi a atteint des proportions inquiétantes. Ils tuent comme si de rien n’était. Ils font des arrestations arbitraires. Qu’ils sachent que Dieu viendra à notre secours’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :