El Hadj Diouma Diallo (UFDG) : « ce à quoi nous nous attendions, c’est une mission politique de haut niveau des chefs d’États »

Le 3e vice-président de l’UFDG, El Hadj Abdoulaye Diouma Diallo, a confié mardi à notre rédaction, que la mission d’experts de la CEDEAO qui doit se déployer Guinée, n’était pas celle qui a été annoncée avant le report des élections législatives et du référendum constitutionnel du 1er mars.

« Ce à quoi nous nous attendions, c’est une mission politique de haut niveau des chefs d’États, qu’on n’avait annoncée, constituée des présidents Bouhari, Issoufou, celui du Ghana, le président Kaboré. Il était prévu qu’ils viennent rencontrer les protagonistes de la crise en Guinée », a rappelé ce proche d’El Hadj Cellou Dalein, dans l’émission URSA de la radio Soleil FM.

Pour l’honorable Abdoulaye Diouma Diallo, il n’y a pas grand-chose à attendre de cette mission d’experts, qui, à ses yeux, ne pourra rien régler de la crise politique qui secoue actuellement la Guinée.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :