ECO 18 de Cosa : un détenu mutilé et tué par son compagnon de cellule

C’est un cas de meurtre rare et surréaliste qui s’est produit mardi dernier à l’escadron mobile numéro 18 de Cosa.

Issiaga Keita la trentaine révolue, incarcéré le 30 juin dernier à l’Eco 18 de Cosa, pour avoir agressé un corps habillé, a été tué par son co-détenu, par mutilation, à-ton appris auprès de la famille de la victime.

Rencontré par mosaiqueguinee.com à propos de ce meurtre, le mercredi 1er juillet 2020, madame Djénab Conté mère de la victime, est revenue sur les circonstances.

« Chaque jour mon fils Issiagha Keita crée des disputes ici. Il dit que nous ne l’aidons pas à trouver un emploi. Hier il a eu des disputes avec moi il est parti en criant. Quand il est sorti, il a eu des altercations avec un corps habillé. Ils sont venus pourchasser mon fils, ils l’ont rattrapé et mis en prison. C’est quand j’ai quitté Coyah en passant devant la gendarmerie de Cosa, j’ai constaté des mouvements. J‘ai pensé aux manifestations habituelles. Les responsables du quartier sont venus pour m’annoncer la nouvelle. J’avais commencé à trembler quand j’ai vu la foule. On m’a dit que mon fils a été tué en prison. Le jeune m’a dit que le geôlier qui partageait la cellule de mon fils avait un couteau et c’est avec ce couteau qu’il l’a découpé» a-t-elle raconté en exigeant la justice pour son fils.

Il faut noter que pour poursuivre ce dossier, la famille de la victime s’est trouvée un avocat en la personne de Me Mohamed Traoré.

Source: Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :