Dr Sekou Koureissy Condé acerbe : « l’enseignement va mal »

Ce n’est un secret pour personne, le système éducatif guinéen est loin d’être un modèle.

Plusieurs spécialistes du domaine constatent un dysfonctionnement au sein des programmes d’enseignement du pays.

Intervenant ce mercredi 12 mai 2021 dans l’émission “Mirador” de FIM FM, Dr Sékou Koureissy Condé a également reconnu cette défaillance, longtemps dénoncée.

« J’ai dit que l’enseignement va mal. Je ne suis pas sûr en tant qu’enseignant qu’en 15 ans que nous puissions relever ce défi. Faudra-t-il commencer le travail. L”influence du privé sur le public n’est pas un bon indicateur, il y a plus d’universités privées à Conakry qu’à Manhattan à New York. Ce n’est pas normal et les programmes ne sont pas interconnectés, c’est-à-dire qu’on ne sait pas exactement ce qu’on enseigne à Ratoma, si ce même programme est enseigné à Coyah. Encore une fois la situation qui se présente devant nous est préoccupante. C’est préoccupant pour le gouvernement pour l’Assemblé Nationale pour les parents d’élèves, syndicats et citoyens », a-t-il déploré.

Le président de la Commission éducation à l’Assemblée Nationale pense qu’il est du ressort des élus du peuple d’organiser les états généraux dudit secteur, avant de donner quelques directives à cet effet.

« Je souhaite que les états généraux se préparent et que ce soit annoncé une année à l’avance, que les commissions soient mises en place et que les missions d’observation et d’évaluation soient envoyées sur le terrain. Les commissions d’enquête et d’interrogation soient constituées. Qu’on ne vienne pas dans une grande salle un beau matin, pour dire voilà les états généraux et les différents ateliers et voilà la conclusion », a-t-il invité.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :