Dr Makanera précise : « Le chef de file n’est pas une institution républicaine, mais c’est une personne »

Le statut du chef de file de l’opposition et son budget de fonctionnement font l’objet de confusion et d’interrogations. Le chef de fila est-il une institution ou une personne ? La loi prévoit-elle son budget de fonctionnement ? Ce sont entre autres des questions qui sont sujets à débat.

Interrogé ce lundi, Dr Makanera Kaké a fait des précisions quant au statut du chef de file de l’opposition. Pour ce juriste, il s’agit d’une personne et non une institution.

« En réalité si nous lisons la loi instituant le statut des partis politiques de l’opposition, et le statut de chef de file de l’opposition, on se rend compte immédiatement par la lecture de l’article 9 de la loi, que le chef de file de l’opposition n’est pas une institution républicaine, mais c’est une personne. L’article 9 prévoit que le chef de file de l’opposition est le porte-parole de l’opposition. Pour aller plus loin l’article 10 de la même loi indique que, le chef de file de l’opposition est choisi parmi les partis ou groupe de partis ayant eu le plus grand nombre des élus parmi les partis de l’opposition. Donc ça signifie, que sa condition de désignation est définie. Il suffit d’avoir dans le rang de l’opposition, le nombre de députés plus élevé. Il vient en rang protocolaire après les présidents des institutions républicaines », a-t-il expliqué chez nos confrères de la radio Espace fm.

Mais, poursuit le juriste, « là où il y’a une grande confusion, on a choisi une personne et on veut en faire une institution. C’est ce qui fait que l’assemblée a adopté un budget pour une personne et ce budget sa gestion devient compliquée parce que normalement il appartient au législateur, selon le principe de spécialité de crédit de définir l’orientation de montant mis à la disposition du chef de file de l’opposition et de lui assigner des mission spécifiques », a-t-il soulevé.

Dr Makanera a tout de même précisé que la loi ne prévoit pas de budget de fonctionnement pour le chef de file de l’opposition. Cependant, ce budget peut être prévu dans la loi de finance comme ce qui a été fait lors de la dernière législature.

Avec kalenews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :