Double scrutin : l’ONU appelle à rendre pacifique, transparent et inclusif le processus électoral

Dans l’avalanche des réactions sur le double scrutin législatif et référendaire, annoncé pour ce dimanche, l’organisation des nations-unies (ONU), n’est pas en reste.

Après la CEDEAO, l’OIF, et l’Union européenne, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à travers son porte-parole, a lancé un appel aux acteurs politiques guinéens, à rendre pacifique et transparent, le processus électoral en cours.

« Le Secrétaire général appelle l’ensemble des parties à assurer un processus pacifique et transparent. Il réitère son appel à un dialogue constructif entre le gouvernement, l’opposition et la société civile afin de parvenir à un consensus par le biais d’un processus inclusif», mentionne la déclaration.

Dans la même déclaration, le numéro 1 de l’ONU , a pris note de la décision du président Alpha Condé, pour la tenue du double scrutin, ce dimanche.

Il a par ailleurs réaffirmé le soutien de son organisation, à apporter un soutien, aux efforts fournis, à travers le représentant spécial du secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn Chambas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :