Double scrutin : l’ONU appelle à rendre pacifique, transparent et inclusif le processus électoral

Dans l’avalanche des réactions sur le double scrutin législatif et référendaire, annoncé pour ce dimanche, l’organisation des nations-unies (ONU), n’est pas en reste.

Après la CEDEAO, l’OIF, et l’Union européenne, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à travers son porte-parole, a lancé un appel aux acteurs politiques guinéens, à rendre pacifique et transparent, le processus électoral en cours.

« Le Secrétaire général appelle l’ensemble des parties à assurer un processus pacifique et transparent. Il réitère son appel à un dialogue constructif entre le gouvernement, l’opposition et la société civile afin de parvenir à un consensus par le biais d’un processus inclusif», mentionne la déclaration.

Dans la même déclaration, le numéro 1 de l’ONU , a pris note de la décision du président Alpha Condé, pour la tenue du double scrutin, ce dimanche.

Il a par ailleurs réaffirmé le soutien de son organisation, à apporter un soutien, aux efforts fournis, à travers le représentant spécial du secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn Chambas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :