Double scrutin en Guinée : Le ministre Bourema Condé met en garde les élus locaux qui priveront les citoyens de voter

Les guinéens sont appellés aux urnes ce dimanche 1er mars 2020 pour les éléctions législatives et le réfrenduim. Déjà, le ministre de l’Administration du Territoire et de la décentralisation Bourema Condé a mis en garde les élus locaux qui tentéront de priver les électeurs de leur droit constitutionnel. Il l’a fait savoir ce mercredi à Conakry.

« Certains maires, chefs de quartiers et de districts s’affichent dangereusement dans leur volonté d’empêcher leurs citoyens de voter librement le 1er mars 2020 en ne publiant pas comme cela se doit les documents électoraux et en ne sauvegardant pas le matériel électoral’’.

Il a rappellé aux élus locaux qu’au délà de son statut administratif, qu’ils ont le même droit civique que ces sujets ‘’le maire élu de sa collectivité est au service de tous ses citoyens. Ils ont tous un accès équitable aux services sociaux de base de la commune. Ils doivent impérativement jouir de leurs libertés et droits quand cela est nécessaire comme stipule l’article 85 de la loi portant code révisé des collectivités locales.

Les chefs de quartiers, de districts qui se rendront coupables de ces actes, s’exposeront à des sanctions d’ordre règlementaire, conformément à l’article 69 de la loi L2017/040/AN portant code révisé des collectivités locales’’.

Pour le respect de cette mesure, le général Bourema Condé invite aux gouverneurs et préfets de remonter sans délai la situation par voie hiérarchique de toutes les communes, quartiers et districts des circonscriptions respectives où ces manquements sont enregistrés’’.

A. Soumah pour guineefutur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :