Double scrutin du 22 mars : la police accusée d’avoir tué un jeune à Cosa

Un jeune est mort de manière atroce dimanche 22 mars à Bantounka dans la commune de Ratoma. 

La victime dont nous ignorons pour l’instant l’identité, a été abandonnée sur les lieux de crimes, baignant dans une mare de sang.

Des riverains ont confirmé à VisionGuinee accusent des policiers d’avoir tiré à balles réelles sur l’individu, avant de le percuter avec leur véhicule et écraser sa tête.

Les agents, auteurs de cet acte, qui restent à identifier, ont abandonné des matraques sur place pour disparaitre dans la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :