Double scrutin à Mali : des militaires terrorisent les populations…

La tension est vive dans la préfecture de Mali, située dans les contreforts du foutah-djallon.

Des militaire venus du camp investissent les quartiers de la ville et sèment des exactions, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, tout est parti lorsque le vote a commencé à l’école primaire du centre 1, située non loin du camp d’infanterie de Mali.

Des hommes en tenue militaires sont sortis dans la ville pourchasser les gens pour empêcher toute mobilisation.

Les populations vivent dans la terreur. « C’est l’armée qui sillonne la ville, tout le monde est terré chez soi, on entend des coups de feu », témoigne un citoyen.

Des scènes d’exactions sont également dénoncées à certains endroits, ce dimanche 22 mars 2020, jour du scrutin législatif et référendaire.

Avec Africaguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :