Double scrutin à Kankan : 105 bureaux de vote supprimés, la liste des votants, amputée de plus de 82 mille électeurs

L’antenne préfectorale de la CENI à Kankan, s’active aux derniers réglages pour un déroulement correct du double scrutin législatif et référendaire qui aura lieu ce dimanche 22 mars.

Elle affirme avoir installé et équipé 834 bureaux de vote au lieu de 939 initialement. Toujours d’après la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI), seuls 281 mille électeurs sont appelés à y voter au lieu de 363 687 précédemment.

En clair, 105 bureaux de vote ont été supprimés et 82 687 personnes ne pourront pas voter, parce qu’elles sont déclarées ‘’électeurs problématiques’’par la CENI.

Cette diminution du nombre de votants et de bureaux de vote dans la ville de Kankan et dans ses 12 sous-préfectures, intervient au lendemain d’un accord de toilettage entre la CENI et des experts  de la CEDEAO.

Aujourd’hui, peu d’électeurs concernés par cette décision savent qu’ils ne doivent pas voter ce dimanche.

D’où la préoccupation du président de la CECI, chargé de la ville de Kankan où 63 bureaux de vote ont été supprimés.

« Kankan était à 430 bureaux de vote. Nous sommes aujourd’hui à 367. Ça veut dire clairement qu’il y a eu des gens qui ont été extirpés. Nous savons que nous avons à faire avec une population sensibilisée. Une population qui est prête maintenant à ce que sa voix soit acceptée, parce que quiconque se hasardera à semer de la pagaille, veut faire tomber la voix de ceux qui sont concernés (normaux) », a déclaré Mohamed Lamine Traoré.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :