Dossier Madic 100 frontières : le procureur près la cour d’Appel requiert un an de prison contre le prévenu

Comme annoncé sur Laguinee.info, le dossier en appel de l’opposant Madic 100 frontière s’est ouvert de nouveau ce jeudi, 8 avril 2021.

Poursuivi pour atteinte aux institutions de la République, téléchargement, diffusion, production, et mise à disposition des messages, images photos de nature à troubler l’ordre public, des injures par voie du système informatique, le prévenu Mamady Condé alias Madic 100 frontières, a bénéficié du soutien du procureur près la Cour d’Appel de Conakry.

Alhassane Baldé a demandé à la cour de faire application des circonstances atténuantes et ramener la peine de 5 ans du tribunal de première de Dixinn, à un an. Cela, pour permettre au mis en cause, de réintégrer la société après s’être publiquement excusé rapporte une journaliste que Laguinee.info a dépêché sur place.

Les excuses publiques présentées par Madic 100 frontières au Chef de l’Etat pendant le procès en appel commencent à payer. Lors du procès en appel de ce jeudi, l’empereur des poursuites près la cour d’Appel de Conakry a demandé au juge audiencier qu’il le plaise, de faire application des circonstances atténuantes eu égard au comportement adopté par le prévenu. Ainsi, au lieu d’une peine de 5 ans d’emprisonnement rendue en première instance, le ministère public a requis un an de prison.

Finalement, le procès a été mis en délibéré, pour arrêt être rendu le 22 avril prochain.

Avec laGuinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :