Donald Trump menace Facebook et Twitter

La menace est désormais passée en exécution. Le président américain a signé hier jeudi un décret visant à limiter la protection dont bénéficient Twitter et Facebook.

La décision de Trump fait suite à la déclaration de Twitter de mettre désormais un mécanisme pour pouvoir identifier l’authenticité des contenus publiés sur sa page. 

Une mesure de Twitter qui était parallèle à une publication du président américain. «Nous sommes ici pour défendre la liberté d’expression face à un des pires dangers qui soit», a déclaré Donald Trump depuis le Bureau ovale en signant ce document qui devrait être le point de départ d’une longue bataille en justice. 

Déjà, plus voix s’élèvent pour critiquer la décision de Donald Trump connu pour ses sorties et déclarations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :