Deux morts suspectes du covid-19 à la maison centrale de Conakry, le ministre précise…

Partout où il y a vie, il y a mort. C’est en résumé ce que rétorque le conseiller en communication du ministre de la Justice pour répondre aux rumeurs faisant état de décès en milieu carcéral liés au Covid-19.

Mais, précise Sékou Keita, puisque c’est de lui qu’il s’agit, à date rien n’indique que “les deux détenus décédés” ces derniers jours l’ont été parce qu’ils étaient malades de coronavirus.

Selon ce proche collaborateur du garde des sceaux, la Croix rouge a effectué des prélèvement suer ces deux corps et devrait rendre les résultats dans un délai de 72 heures. “En ce moment, nous ferons un communiqué à l’intention de tout le monde“, promet-il.

A noter que les nombreux appels demandant au chef de l’Etat d’user de son droit de grâce pour désengorger les prisons peinent toujours à être entendus.

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :