Détention prolongée de Fassou Gomou/le MORUDEG exige sa remise en liberté (vice-coordinateur)

La coordination nationale du MORUDEG a exprimé sa désolation et son indignation contre l’interpellation puis la détention jugée »arbitraire » de son coordinateur national au lendemain des tragiques événements meurtriers de N’Zérékoré.

Fassou Gomou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, serait selon nos informations, soupçonné d’être l’un des instigateurs des douloureux événements qui ont endeuillé des familles à N’Zérékoré et est depuis le 23 mars dernier détenu au commissariat central de la ville.

Le vice-coordinateur du mouvement qui reste convaincu que celui-ci est injustement arrêté, exige des autorités sa remise en liberté.

« On laisse les organisateurs de la tragédie et ce sont les pauvres gens qui sont victimes. Sinon, aucune preuve matérielle ne justifie sa détention. Alors, nous invitons les autorités à libérer tous ceux qui sont injustement arrêtés dans cette affaire notamment Fassou Gomou. D’ailleurs, on se demande sur quel ordre il est jusqu’à présent détenu, parce que rien ne justifie son arrestation», s’est interrogé Docteur Mamady Onivogui.

Poursuivant, il a indiqué que la sensibilisation des communautés autour des avantages de la coexistence pacifique demeure la meilleure façon de calmer les ardeurs et de promouvoir la culture de la paix et de la solidarité dans cette zone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :