Désinfectant : la Maison Blanche accuse les médias de déformer les propos de Trump

La Maison Blanche a accusé vendredi les médias d’avoir sorti des propos de Donald Trump de leur contexte, après le tollé provoqué par ses déclarations suggérant qu’on pouvait combattre le coronavirus avec du désinfectant.

“Le président Trump a déclaré maintes fois que les Américains devraient consulter leurs médecins au sujet des traitements pour le coronavirus, un point sur lequel il a encore insisté pendant le briefing d’hier”, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany.

“Vous pouvez compter sur les médias pour sortir de façon irresponsable le président Trump du contexte et publier des titres négatifs”, a-t-elle ajouté.

Le président des Etats-Unis a évoqué jeudi soir l’hypothèse d’une “injection” de désinfectant pour combattre le Covid-19, lors de sa conférence de presse quotidienne sur la crise sanitaire qui a fait environ 50.000 morts dans son pays, avec environ 870.000 cas recensés.

“Je vois que le désinfectant l’assomme (le coronavirus) en une minute. Une minute. Et est-ce qu’il y a un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l’intérieur ou presque comme un nettoyage ? “, a déclaré M. Trump jeudi.

“Il faudra faire appel à des médecins pour ça, mais ça me semble intéressant”, a-t-il poursuivi. Outre le désinfectant, Donald Trump a également évoqué “les ultraviolets” ou “une lumière très puissante” qu’on pourrait projeter “à l’intérieur du corps” pour combattre le coronavirus, provoquant visiblement une gêne chez la Dr Deborah Birx, la coordinatrice de la cellule de crise mise en place par la Maison Blanche pour lutter contre la pandémie.

Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :