Des listes électorales déchirées à N’zérékoré : la présidente de la CEPI tente de rassurer

A l’instar des autres villes du pays, les opérations  d’affichage des listes électorales, ont démarré dans différents localités de la préfecture de N’zérékoré.

Deux jours après leur début, des inconnus ont fait irruption, tard la nuit du vendredi, pour déchirer les listes affichées au quartier Gbangana, dans la commune urbaine de N’Zérékoré.

Une manière pour ces individus, de protester contre la tenue des élections législatives programmées pour le 16 février prochain.

Jointe, au lendemain de cet acte ignoble, la présidente de la commission électorale préfectorale indépendante (CEPI), dit ne pas en être surprise.

Elle a rassure que rien ne va entraver la tenue des législatives à N’zérékoré.

« C’est ce matin que le superviseur m’a appelé pour dire que les listes électorales ont été déchirées par des inconnus. Ceux qui l’ont fait sont des gens de mauvaise foi. Sinon, il y a des endroits où les listes sont affichées à l’air libre. Mais cela ne nous surprend pas. On s’y attendait…L’importance de cette mission, consiste à corriger les anomalies constatées sur les récépissés. Ceux qui ont des récépissés, s’ils constatent  des anomalies, c’est d’aller dans les CAERLE pour corriger », a assuré Luopou Françoise Lamah.

Suite à cet acte, ceux qui n’avaient pas reçu de récépissé lors du recensement, ne pourront pas corriger les anomalies sur leurs cartes d’électeurs.

Qu’à cela ne tienne, ils accèderont tout de même à celles-ci : « Cela ne va pas les empêcher de voter le jour du scrutin », a-t-elle rassuré.

Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :