Des candidats aux législatives menacent de descendre dans la rue pour exiger une date des élections

Le Cercle des acteurs pour la République (CAR) ne voit pas d’un bon œil le report du double du scrutin. Cette plateforme composée essentiellement de partis en lice pour la députation exige de Sékhoutouréyah la fixation rapide d’une nouvelle date.        

Face à la presse, le Cercle des acteurs pour la République (CAR) a annoncé qu’il entend sortir dans la rue.   Ibrahima Sory Diallo assure que la plateforme dont il est le coordinateur n’entend pas empêcher le déroulement de la mission des experts chargés d’évaluer le fichier électoral.

Il affirme que ‘’le président a annoncé  un report de deux semaines. Nous tendons vers la fin de la première semaine et nous n’avons pas encore entendu la proclamation d’un autre date, cela nous inquiète’’.

‘’Nous avons demandé à plusieurs reprises de rencontrer le président de la République, sans succès. Nous nous sommes dit de passer par voie de presse pour lancer un ultimatum, indique le candidat aux élections législatives.

‘’Si le président ne fixe pas la date des élections, nous allons demander à tous nos militants et sympathisants de Conakry à Yomou de se lever et manifester’’, brandit-il comme une menace.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :