Dar-es-salam : des citoyens se ruent vers les poulets pourris déversés au dépotoir

Selon des informations, il s’agirait de poulets saisis récemment au marché d’Enta, par les services spéciaux du colonel Moussa Thiégboro.

Depuis le samedi dernier, des camions ont commencé à transporter ces poulets, composés d’ailes, de pilons, de cuisses et même des poulets entiers emballés dans les cartons. Au moins, plus de 9 chargements y ont été transportés accompagnés par trois pick-up de la gendarmerie, témoigne un jeune débrouillard du coin.

«Depuis le samedi dernier, ils ont commencé à jeter ces poulets au composte ici. Ils ont fait 9 à 10 voyagespour jeter ces poulets pourris devant moi. Ils étaient accompagnés de trois pick-up de la gendarmerie. Ils venaient avec une dame qui a ordonné à ce que ces poulets soient enterrés», a-t-il expliqué.

Plus loin, un autre jeune vendeur ambulant renchérit en ces termes : »Ils ont pris le poulet pourri là et l’ont envoyé pour revendre au marché Bonfi».

Au moment où notre équipe de reporters venait sur les lieux, une vieille dame qui habite tout près, était en train de griller avec la bénédiction des mouches, une dizaine de poulets qui feraient, visiblement, partie des poulets pourris déversés dans ce dépotoir.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :