Dalein pose des conditions pour sa participation à la présidentielle du 18 octobre

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a réagi à proposition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’organiser l’élection présidentielle le dimanche 18 octobre prochain.

Cellou Dalein Diallo, au micro de RFI, a posé des conditions préalables à la participation de sa formation politique à cette compétition électorale.

‘’Nous avons déjà une question préjudicielle, nous n’acceptons la Constitution, nous ne reconnaissons pas le Parlement’’, indique-t-il à nos confrères.

L’ancien Premier ministre exige que ‘’le scrutin du 22 mars soit annulé (double scrutin législatif et référendaire boycotté par l’opposition, Ndlr), sans compter que nous avons un problème sérieux avec le fichier qui a été tripatouillé à plusieurs reprises, tout le monde le sait’’.

Il rassure que ‘’nous voulons aller aux élections, mais nous voulons que toutes les conditions d’un scrutin inclusif, transparent et juste soient réunis avant’’.

Avec VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :