Dalaba: le préfet en fuite, les manifestants du FNDC règnent en maître absolu

La tension ne baisse pas dans la commune urbaine de Dalaba. Après deux jours d’intenses manifestations de rue contre le troisième mandat d’Alpha Condé, les protestataires ont pris le contrôle de la ville.

Déterminés à se faire entendre, ils ont tenu tête aux forces de l’ordre déployées en grand nombre dans la localité. Ils sont parvenus à chasser le préfet Alpha Boubacar Kala Bah.

Selon une source locale, la première autorité préfectorale de Dalaba a trouvé refuge à Mamou.

Joint au téléphone, le préfet n’a pas infirmé ni confirmé l’information. Il s’est contenté de dire à notre rédaction : « Je suis en réunion, je vous rappelle’’, avant de nous raccrocher au nez.

Dans la journée du mercredi, les locaux de la gendarmerie ont été mis à sac suite à des exactions des forces de l’ordre à travers la ville, selon des témoins.

Hier mardi, le commissariat de police et la prison civile ont été saccagés. D’après le gouvernement, des armes à feu ont été emportées par des assaillants et des détenus remis en liberté.

Avec VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :