Crise politique: l’évêque de Conakry parle à l’opposition et au pouvoir

A l’occasion de la célébration de l’assomption samedi, 15 août 2020, l’évêque de Conakry, Vincent Koulibaly, a particulièrement évoqué la crise politique en Guinée dans son homélie pas sans lancer un appel aux acteurs.

Les élections constituent un pas important vers un état de droit démocratique et une véritable contribution à la paix, entame le leader religieux. Malheureusement, en Guinée, déplore monseigneur Vincent Koulibaly,  les processus électoraux sont toujours perturbés par des violences de toute sorte

«Face à cette atmosphère de crise politique, dans laquelle les parties refusent de s’écouter et d’aller au dialogue, je supplie le pouvoir et l’opposition de mettre la Guinée au-dessus de tout intérêt personnel. A cet égard, je demande humblement au gouvernement et aux acteurs sociopolitiques, l’arrêt immédiat de toute forme de violence et la mise en place d’un cadre de dialogue inclusif en faveur de la paix», recommande-t-il.

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :