Crise politique en Guinée: L’UA et la CEDEAO n’exigent pas l’‘‘inclusivité’’ des élections

Dans un communiqué conjoint transmis à guineefutur.info, la commission de la Cedeao et la commission de l’Union africaine ont salué et félicité les autorités guinéennes pour le report de deux semaines du double scrutin législatif et référendaire.

Les deux institutions souhaitant que “le délai de report soit effectivement mis à profit pour renouer un dialogue serein et responsable entre tous les acteurs politiques et sociaux de manière à établir un fichier électoral fiable et à créer les conditions d’un scrutin crédible, libre et transparent”. L’‘‘inclusivité’’ des élections n’étant pas mentionnée, la déclaration des institutions africaines corroborent avec l’adresse de la nation du chef de l’Etat qui a précisé que seuls les partis déjà engagés dans la course, resteront. N’en déplaise à Sidya Touré qui, dans un Tweet exprime son s’étonne.

Le FNDC dans sa déclaration après le report des élections, dénonçait le fait que “ce report ne répond nullement à la demande légitime du peuple de renoncer au 3ème mandat et au référendum constitutionnel, mais aussi, il ne résout pas les questions d’inclusion, de transparence et de crédibilité du processus électoral”.

Lire ci-dessous le communiqué conjoint de l’UA et de la CEDEAO

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :