Crise politique: après les religieux, les quatre coordinations régionales haussent le ton

Les quatre coordinations régionales de la Guinée ont donné de la voix ce vendredi 31 janvier 2020 à  propos de la crise sociopolitique que le pays traverse.

C’était à l’occasion d’une rencontre qui a mobilisé les membres desdites organisations tenue chez le doyen de la coordination de la région forestière à Gbessia, commune  de  Matoto.

Dans une déclaration commune, les sages ont d’abord condamné les violences enregistrées ces derniers temps à Conakry lors des manifestations.

«Le conseil des sages :

-lance un appel patriotique aux filles et fils du pays à privilégier le dialogue social dans leurs revendications en mettant l’intérêt supérieur de la nation ;  

-demande incessamment au gouvernement de faire immédiatement la lumière sur les violences enregistrées pendant les différentes manifestations et traduire leurs commanditaires en justice dans les meilleurs délais afin qu’ils répondent de leurs actes,

-demande expressément au FNDC et à l’opposition républicaine d’arrêter immédiatement toute manifestation susceptible de conduire à la violence ;

-au gouvernement de  tout mettre en œuvre pour l’application des lois et la restauration de l’autorité de l’État », mentionne-t-on dans la  déclaration lue par Elhadj Koly Aboubacar Kourouma.

Par ailleurs, ces sages ont condamné la dernière déclaration de la coordination Haali Poular de Guinée dans laquelle des propos ethnocentriques auraient été tenus, selon eux.

Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :