Crise guinéenne: le chef de file de l’opposition fait appel à l’armée

En marge d’une plénière tenue ce mardi 17 mars 2020 par le Front National pour la Défense de Constitution (FNDC), Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, a tenu à lancer un appel aux forces de défense et de sécurité. Le chef de file de l’opposition guinéenne, dans sa déclaration, a invité l’armée guinéenne à être du bon côté ».

«Je leur lance un message en tant que FNDC et en tant que fils de ce pays. Ce sont nos frères et nos sœurs. Ils ont été jusque-là utilisés illégalement contre le peuple de Guinée. Plus de 145 morts dans la répression des manifestations. Il faut qu’ils soient du bon côté et qu’ils arrêtent de se mettre au service de la dictature » , lance-t-il.

Être républicain, poursuit Cellou Dalein Diallo, ce n’est pas obéir aveuglément aux ordres d’un dictateur. « Il faut qu’ils réalisent qu’ils sont des guinéens et qu’ils doivent contribuer à la restauration des droits des citoyens à l’expression de leurs libertés et à la consolidation des acquis démocratiques. Ils ne peuvent pas aller à l’encontre de la consolidation de l’unité nationale et de la démocratie de notre nation », ajoute-t-il.

Plus loin, l’opposant tente encore de charmer l’armée guinéenne. « L’armée guinéenne a participé activement à la libération de l’Afrique, elle a fait honneur à notre peuple pour la liberté des autres peuples du continent. Aujourd’hui, la liberté du peuple de Guinée est confisquée par un clan et elle ne peut être complice de ce clan mafieux, pour continuer à réprimer dans le sang les jeunes de Guinée qui expriment leur refus du coup d’Etat constitutionnel.

Il faut que les forces de défense et de sécurité se mettent du bon côté, du bon droit », a conclu Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG.

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :