Covid-19/primes promises par le PM aux soignants: vers un heureux dénouement

Du ministère de la santé à la primature, en passant par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, les autorités semblent prêter une oreille attentive à la réclamation du collectif du personnel des CET-Epi.

Dans l’après-midi de ce lundi, une délégation dépêchée par les manifestants a été reçu par le premier ministre. C’était à la primature, en présence du ministre de la santé et du directeur de l’ANSS.

Selon le médecin-colonel Rémy Lamah, la rencontre a été conviviale, et c’est en toute humilité que Dr Ibrahima Kassory Fofana s’est adressé à ses hôtes, nous rapporte-t-il.

« Quand le premier ministre nous a reçu, il a tout de suite reconnu avoir promis des primes exceptionnelles au personnel soignant dans son discours de la phase 2 de la riposte économique contre la Covid-19. Il a sorti le discours. Il leur a montré en disant, je l’ai dit, certes il n’y a pas eu de suivi. En bonne foi, monsieur le premier ministre a vivement présenté ses excuses pour ce retard, tout en reconnaissant que c’est une erreur qui s’est glissée, et qu’il prend acte, et tout de suite ».

Cependant poursuit-il, si le PM reconnait avoir promis des primes exceptionnelles au personnel soignant impliqué dans la riposte contre la Covid-19, il réfute la thèse selon laquelle un montant fixe de 5 millions par personne, et par mois, durant trois mois devrait être payés à chaque médecin.

« Il a été très claire. Il dit, le montant que vous demandez, vous pouvez lire le discours, nulle part j’ai dit que je vous donne 5 millions par mois. Une prime exceptionnelle, ça dépend de la capacité financière et de la volonté du gouvernement » précise le médecin-colonel.

Ensuite informe Rémy Lamah, le premier ministre a félicité les médecins pour le combat qu’ils sont en train de mener contre le coronavirus en Guinée, avant de réaffirmer sa promesse en leur faveur. « Il a proposé un montant de 5 milliards de francs guinéens à répartir selon les catégories de tous les acteurs et personnel soignant impliqués dans cette riposte au niveau national»

Des instructions ont été donc données, le recensement des concernés est en cours depuis hier lundi. Selon nos informations, c’est seulement la liste exhaustive qui est attendue pour décaisser le fond en vue de procéder au payement. Et cela ne devrait plus durer promet le ministre de la santé.

« Je puis vous rassurer que dans les 72 heures plus tard, nous aurons à disposition toute la documentation nécessaire nous permettant de procéder au payement de ces primes exceptionnelles décidées par monsieur le premier ministre », a indiqué Colonel Remy Lamah.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :