Covid-19/faut-il s’attendre à la libération des prisonniers ? : voici la réponse de Sékou Keita

Le ministère de la justice avait annoncé la libération d’une certaine catégorie de détenus dans les maisons carcérales de Conakry et de Kindia, pour éviter le risque de contamination de la pandémie de covid 19.

Ce mercredi 10juin, le conseiller en communication dudit ministère interrogé par nos confrères des ‘’GG’’ sur le retard qu’accuse la libération des détenus, Sekou Keïta annonce qu’une condition est posée pour traduire en acte concret cette libération.

« … Nous n’allons pas libérer des gens qui n’ont pas été testés. Pour preuve, même ceux qui ont fini de purger leur mandat ne peuvent être libérés qu’après dépistage et réception de leurs résultats. Et s’ils ont purgé leur peine et qu’ils sont déclarés positifs, ils ont deux choix, être admis au sein de la maison centrale ou à défaut dans un hôpital de prise en charge .Donc on ne peut être libéré qu’après dépistage et réception de résultats. Cela veut dire que le projet de liberté de certains prisonniers, ne souffre d’aucune ambiguïté », a déclaré Sekou Keïta.

Au niveau de la maison centrale de Conakry, selon Sekou Keïta 68 détenus ont été testés positifs dont 53 sont déclarés guéris. Du coté de Kindia, 35 dont deux (2) gardes pénitentiaires et une cuisinière ont été testés positifs au nouveau coronavirus.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :