COVID-19: Depuis une semaine des cas suspects sont en attente de leurs résultats

On ne finira jamais de dénoncer des manquements saisissants dans le fonctionnement de l’ANSS, notamment dans le suivi des contacts. Si l’agence, à force de critiques, fait des efforts dans le suivi des contacts des personnes déjà testées positives, il reste, par contre beaucoup à faire au sujet des cas suspects qui sont gardés au centre de traitement de Donka.

Ces personnes contactées par notre rédaction  ne cachent pas leur colère pour avoir attendu pendant longtemps leurs résultats

Admis au centre en début de la semaine dernière, pour la plupart de ces cas suspects, donc admis depuis une semaine, ils disent s’impatienter de connaitre enfin  leur statut.

Certains d’ailleurs, très indignés, menacent  de quitter les lieux, si leurs résultats ne leur seront pas communiqués ce lundi 13 avril.

« On est venu pour le test, il y a une semaine, on nous a gardés ici en nous disant que nous sommes des cas suspects. Mais, depuis, on ne reçoit aucun traitement et tous les jours on nous dit que les résultats viendront le lendemain, mais en vain. Ce qui est plus grave, si jamais, tu es confirmé, le compteur est remis à zéro. On a déjà fait une semaine, si on ne nous envoie pas aujourd’hui nos résultats, nous allons quitter pour aller continuer le confinement à la maison » ont menacé nos interlocuteurs au téléphone.

Interpellés sur ce sujet,  un des responsables du centre, sans nier cette triste réalité, l’a tout simplement regrettée. Impuissant devant la situation, il note que ça relève d’une mauvaise organisation.

L’ANSS doit impérativement corriger cette anomalie de peur de voir les contacts refusés de se soumettre aux tests, très prochainement.

Mosaiqueguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :