Covid-19 : depuis Bangkok (Thaïlande), un étudiant guinéen s’adresse au président de la république (lettre ouverte)

Excellence Monsieur le Président de la République,

Tout d’abord, je tiens à me présenter : je me nomme Diallo Mamadou Sadialiou 25 ans, Étudiant en MBA, ayant présenté et validé son Mémoire de fin d’études depuis peu à l’Université Stamford International de Bangkok.

Je me permets de vous écrire cette modeste lettre, afin de vous exposer les graves difficultés auxquelles nous les Étudiants Guinéens à travers le Monde, en particulier ceux de l’Asie de l’extrême orient (Chine, Malaisie, Thaïlande, Inde, etc.) sommes confrontés, pendant ces durs moments de coronavirus où la moitié de la population mondiale est confinée et solliciter votre assistance dans le but de pouvoir rejoindre notre pays et retrouver nos familles.

Depuis le début de cette pandémie, nous faisons face à plusieurs situations ardues dont des difficultés financières et matérielles, d’angoisses liées à la situation sanitaire et aux sorts que pourraient connaître nos parents et proches ainsi que la crainte perpétuelle de tomber malade.

Il n’est pas facile Monsieur le Président, pour un Étudiant d’être confiné à l’intérieur d’une petite chambre loin de sa famille, isolé, seul et en manque d’argent dans les pays d’Asie du sud-est durant plusieurs mois. Pour la plupart, nous nous retrouvons dans des situations où l’on n’arrive plus à faire face à certaines charges, liées notamment au payement des factures de loyers, d’eaux et d’électricités, amenant même certains de nos compatriotes à réduire le nombre de leurs repas journalier quotidien, dans une partie du monde où, il est interdit à toute personne détentrice d’un Visa Étudiant de demander de l’emploie à plus forte raison, travailler.

Voyez-vous Monsieur le Président, pour une vaste zone comme l’Asie du Sud-est, la République de Guinée ne compte que quatre représentations diplomatiques qui sont localisées en Malaise, Inde, Chine et le Japon pour une communauté guinéenne estimée à plusieurs milliers et à plus de 941 dans le pays où je me trouve, la Thaïlande, qui ne compte qu’un Consulat honoraire dirigé par deux Thaïs.

Aux dernières nouvelles, plusieurs pays d’Afrique dont l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Maroc, la RDC, la Côte d’Ivoire et tant d’autres nations ont lancé ou lanceront d’amples programmes de rapatriements de leurs concitoyens se trouvant bloqués un peu partout à travers le monde.

Monsieur le Président, je vous lance ces cris de cœur et sollicite votre secours, dans le but de nous aider, ceux qui souhaiterais, sous la supervision des différentes représentations diplomatiques Guinéennes, regagner notre pays la Guinée, nos proches et parents au plus vite dans de bonnes conditions en vue de sortir de ces quotidiens ardus.

L’État Guinéen fait face à d’énormes difficultés depuis le début de cette pandémie, nous en sommes conscients et vous en remercie pour les solutions que vous ne cessez d’apporter afin d’éradiquer au plus vite ce virus. Cependant, étant le Père de la nation, vos compatriotes guinéens de l’extérieur ont plus que jamais besoins de votre assistance.

Nous vous prions de nous venir en aide !!!

Mamadou Sadialiou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :