Coupe de la CAF : le Horoya ne veut pas jouer au Maroc et fait des suggestions à la CAF

Le Horoya AC a envoyé ce mercredi un courrier à la CAF pour contester le choix du Maroc pour le Final 4 de la coupe CAF.

La pandémie de COVID-19 a bouleversé les compétitions inter-clubs de la confédération africaine de football qui a décidé d’adopter une nouvelle formule pour achever ses compétitions. C’est ainsi que l’instance gérée par Ahmad Ahmad a programmé les demi-finales sous forme de final 4.

Le Maroc a ainsi été choisi pour abriter la coupe de la CAF, et le Cameroun la ligue des Champions. Mais des club ont dénoncé ce choix qui ne serait pas équitable puisse qu’il avantagerait, selon certains, les club maghrébins. C’est le cas du Horoya AC qui a adressé un courrier de suggestions à la confédération africaine de football.

Dans cette missive, le champion de Guinée demande à la CAF, pour une question d’équité, suggère de revenir à l’ancienne formule (Aller-retour). Le Horoya AC n’est donc pas favorable au final 4. Pour des raisons de règle de neutralité, il serait judicieux de choisir un terrain neutre aux quatre demi-finalistes de la coupe de la CAF, écrit le Horoya AC.

Rappelons qu’après le désistement du Cameroun d’accueillir les demi-finales de la LDC, par peur de la propagation du coronavirus, l’Égypte s’est positionnée pour abriter la compétition. Le pays des pharaons n’est pas aussi favorable et conteste la décision de la CAF. Le dernier mot revient à l’instance de gestion du football africain.

Ci-dessous, le courrier transmis à la CAF par Horoya

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :