Coup d’état constitutionnel: cinq opposantes placées sous mandat de dépôt à Mafanco

La vague d’arrestation d’opposants se poursuit en Guinée notamment dans la capitale, Conakry. Cinq femmes, toutes qualifiées de militantes du Front Nationale pour la Défense de la Constitution (FNDC), ont été interpellée ce samedi à Gbessia et placée sous mandat de dépôt.

« Elles ont été arbitrairement arrêtée, conduite au tribunal de Mafanco qui les a placées mandat de dépôt. Parmi elles, il y a une qui est diabétique », nous confie Me Salifou Béavogui, l’un des avocats du FNDC. Selon l’avocat, ces femmes passent la nuit à la maison centrale de Conakry.

A Boké, ajoute-t-il, j’ai un autre client militant du FNDC qui est convoqué par la police. Pour Me Salifou Béavogui, ces arrestations ne sont qu’un moyen d’intimidation.

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :