Coronavirus : Alpha Condé ordonne la saisie des passeports des voyageurs en provenance des pays à haut risque

Le coronavirus est désormais qualifié de pandémie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En Guinée, le gouvernement guinéen annonce des mesures pour limiter la propagation de la maladie. 

Il déclare qu’au mois de février dernier, près de 15.000 passagers ont été enregistrés à l’aéroport de Conakry. Le gouvernement dit avoir renforcé les mesures de contrôle sanitaire à l’aéroport, dont les dispositions entrent en vigueur à compter du lundi 16 mars 2020.

Dans un message, le président de la République annonce que pour des besoins de traçabilité, tous les voyageurs entrant ayant séjourné dans l’un des pays touché par le Coronavirus feront objet de suivi par le service sanitaire dédié.

Pour les voyageurs instruits, note Alpha Condé, ‘’un suivi autonome à domicile de prise de température journalière et surveillance des signes sera fait par chacun d’eux et les données de suivi seront communiquées’’ aux autorités sanitaires.

Pour les voyageurs non-instruits, le chef de l’Etat précise que ‘’le suivi à domicile se fera par un agent. Pour les voyageurs non instruits résidants avec des personnes instruites, le suivi se fera à domicile par la communication des informations aux adresses indiquées’’.

Il indique que ‘’tout voyageur présentant des signes de suspicions de COVID 19 à la rentrée sera automatiquement pris en charge par le service sanitaire dédié’’.

Mesures exceptionnelles à l’aéroport de Conakry…

Selon Alpha Condé, ‘’tous les passeports des voyageurs en provenance des pays à haut risque seront consignés par la police. Après les formalités de contrôle d’usage, une copie du passeport sera remise aux voyageurs. Le retrait du passeport est conditionné au respect de la période de suivi. A la fin des 14 jours de suivi, un certificat contresigné par la Direction communale de la santé (DCS) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) sera délivré pour récupérer le passeport’’.

Pour certains pays, mentionne le locataire de Sékhoutouréyah, ‘’les dérogations spéciales seront faites sous la garantie de l’ambassade. Pour les travailleurs expatriés privés, l’entreprise pourrait s’engager’’.

Il demande aux ‘’compagnies aériennes en partance de la Guinée d’exiger de leurs passagers un thermomètre individuel pour le suivi pendant 14 jours.

En ce qui concerne les missions internationales et congés, il conseille aux pays frères et amis touchés par le Coronavirus de reporter toutes les missions internationales non essentielles. Le président Condé précise les missions importantes seront traitées au cas par cas, tout en prévenant que les missionnaires feront objet de suivi.

Appel aux citoyens

Les autorités encouragent les guinéens à adopter le lavage des mains et le respect des consignes dans les lieux de rassemblement de plus de 20 personnes. Invite est faite à l’administration du territoire et de la décentralisation et aux populations de limiter les séances de rassemblement public.

En cas de nécessité, le président de la République affirme qu’il faudra demander l’autorisation aux administrateurs et élus locaux. Le ministère de la santé et ses partenaires sont appelés à accompagner les rassemblements essentiels pour l’application des mesures de base.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :