Les prix des denrées flambent de manière à kindia

Depuis l’instauration de l’État d’urgence sanitaire dans le pays, on assiste à une augmentation vertigineuse des prix des denrées de grande consommation. Des produits comme le riz, le sucre, l’huile, le lait ont connu une hausse ces derniers temps, au niveau des marchés de Kindia, a-t-on constaté sur place.

Les commerçants justifient cette hausse des prix par l’état d’urgence sanitaire et le confinement partiel de la capitale.

Ibrahima Diallo, commerçant au grand marché de Kindia, a fait part de sa préoccupation sur cette situation au micro de notre reporter. « Je suis vraiment inquiet que  le riz de la marque CIAO qui était vendu à 290.000 fg se négocie aujourd’hui entre 300.000 fg et 315.000 fg, le sucre se négocie également entre 340 à 360.000 fg, l’huile aussi c’est la même chose. Et voyez le stock que nous avons peine même à écouler, parce que les gens n’achètent plus comme avant, donc nous prions vraiment Dieu de nous sauver de cette pandémie sinon franchement c’est compliqué pour nous, mais aussi pour les acheteurs’’ a-t-il déploré.

Même son de cloche chez les usagers du tronçon Kindia Conakry qui sont confrontés aujourd’hui à d’énormes difficultés suite à l’augmentation du prix des transports.

Des prix qui se négocient entre 45.000 et 50.000 fg au lieu de 30.000 fg, le tarif pratiqué en tant  normal.

A ce niveau, les chauffeurs justifient cette augmentation suite à la réduction de moitié du nombre de passagers pour rompre  la chaîne de contamination au COVID-19.

Il faut signaler que les activités dans tous les services restent paralysées. La lutte contre cette pandémie étant devenue la préoccupation de tout le monde.

Guineenews.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :