Confinement des leaders du FNDC : « il n’y a aucune règle juridique qui le dit » (OGDH)

Dans un entretien qu’il a accordé à notre rédaction ces derniers jours, le président de l’Organisation Guinéenne de Défense des Droits de l’Homme (OGDH) s’est prononcé sur le confinement des leaders du FNDC dans leurs domiciles privés, à l’occasion des manifestations politiques.

Pour Abdoul Gadiri Diallo, cette manière de procéder des forces de l’ordre ne repose sur aucun fondement juridique.

« Nous avons été amené à constater qu’ils ont adopté un système qui consiste à quadriller les domiciles de leaders politiques et leaders du FNDC. Peut-être, c’est une stratégie qui paie dans leurs façons d’opérer. Mais juridiquement, ce n’est pas logique, ni normal. Par ce qu’il y a aucune règle juridique qu’ils appliquent qui dit, qu’il faut confiner ces personnes-là dans leurs domiciles », a-t-il évoqué au micro de notre reporter.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :