Cinq millions GNF des anciennes gloires: le ministère s’explique, Bantama s’en prend à Titi Camara

Cinq millions de francs guinéens pour des anciennes gloires du sport et la culture en guise d’indemnités. Cette décision de l’Etat a créé d’énormes frustrations chez certains qui ne sont pas bénéficiaires. Face au tôlée, le ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a organisé une conférence ce jeudi, 04 juin 2020.

«C’est une dynamique qui a commencé au niveau de la direction des sports. Il est créé au niveau de cette direction une section chargée de la reconversion des anciens sportifs. Au temps de la deuxième République, au lieu de faire la reconversion, on a pensé à fonctionnariser les anciens sportifs. Aujourd’hui, on a près de 200 qui sont fonctionnaires de l’Etat, ils bénéficient du salaire d’un cadre de la hiérarchie C. Toujours dans le cadre de la politique sportive, nous avons élaboré une loi qui va être en discussion à la prochaine session des lois (où le chapitre 17 parle de la distinction honorifique). Ces derniers bénéficieront d’indemnités. Donc au niveau du département, nous continuons à travailler. Ce n’est qu’un départ. Et, s’il faut faire le départ, au niveau du sport, qu’on le veuille ou pas, il faut commencer par le Hafia. C’est pourquoi, nous avons choisi le Hafia», a expliqué, Lancinet Kabassan Keita, directeur national des sports.

On se souvient de cette sortie de l’ancien capitaine du Syli, Aboubacar Titi Camara qui avait exprimé toute son indignation: «Aujourd’hui, disait-il, nous sommes tous indignés parce qu’il y a l’injustice et nous voulons savoir vraiment entre la primature et le ministère de sport qui a pu faire cette liste».

Le ministre a tenu à le recadrer au cours de cette conférence sans le nommer. « Honnêtement, qui peut comparer Souleymane Chérif, premier ballon d’or africain à un sportif guinéen ? » s’interroge Sanoussy Bantama Sow.Suite de l’élection du bureau de l’Assemblée: Kory Kondiano toujours introuvableLire

Et d’enchaine: « Donc si on donne 5 millions à Chérif, je dis c’est même insignifiant. Le président Alpha Condé répare ce qu’il n’a pas gâté.  Au contraire, les gens devraient féliciter le ministère, féliciter le gouvernement. Mais ce qui est plus choquant, c’est quand certains, ils ont eu la possibilité de faire ce qu’on fait, mais ne l’ont pas fait, sortent pour dénoncer. Il y a des joueurs ici qui demandaient même l’assurance maladie quand on leur faisait appel en équipe nationale. L’assurance maladie sans parler même des primes. Est-ce que ces gens aujourd’hui ont le droit de demander quelque chose à l’Etat ? Disons-nous la vérité», lance Sanoussy Bantama SOW qui demande quelle coupe ont-ils apportée au pays ?

Un tacle très appuyé de Sanoussy Bantama Sow qui fera certainement du mal à sa victime.

Avec Guinee114.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :