Cherif Bah : « je considère cette assemblée comme un comité central du RPG, réuni avec des partis satellites»

C’est dans un contexte de crise sanitaire liée au Coronavirus que le nouveau parlement guinéen effectue sa rentrée, ce mardi 21 Avril 2020.

Une rentrée parlementaire mal perçue chez nombre d’opposants au régime du Président Alpha Condé.

Cherif Bah, un des vice-présidents de l’UFDG, joint cet après-midi par Mosaiqueguinee.com, a déploré cette démarche de l’Etat, avant de souligner que cette nouvelle assemblée, est ni plus ni moins, un comité central du RPG.

« Cela indique le manque de sérieux de la part du gouvernement. On ne peut pas déclarer un état d’urgence sanitaire qui interdit les réunions de plus 20 personnes et aller réunir plus de 200 personnes à l’assemblée nationale. Cela démontre que le seul intérêt, c’est de continuer leur coup d’état constitutionnel, c’est inacceptable. Je considère cette assemblée comme un comité central du RPG, réuni avec des partis satellites. Ce comité central décide ce qu’il va faire, le gouvernement l’exécute comme le PDG-RDA. Le parti-État continue », a-t-il fustigé.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :