Cellou Dalein Diallo assène : « on ne peut pas assainir ce fichier en deux semaines »

Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de Mosaiquinee.com, ce samedi 29 février à son domicile, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a tenu à préciser que les missions d’expertise de la CEDEAO et de l’UA, attendues à Conakry, le mardi, ne pourront point assainir le fichier électoral en l’espace de deux semaines.

Pour le chef de file de l’opposition en Guinée, il fallait plutôt s’appuyer sur les experts de la délégation de la communauté internationale, afin de donner un délai, en vue d’évaluer le corps électoral.

« On ne peut pas assainir ce fichier en deux semaines. Si Alpha Condé était de bonne foi, il y a une mission qui a fait l’audit du fichier électoral, composée des experts de l’Union européenne, de la CEDEAO et de l’OIF. Ces experts sont là. Ils avaient formulé de pertinentes recommandations. Ce sont eux qui auraient pu donner un délai, sur la base de l’état  des lieux qu’ils feraient, en regardant ce fichier. Donc, vouloir donner un délai, sans avoir défini l’ampleur des irrégularités, cela ne pourra pas être en deux semaines, c’est impossible », a-t-il martelé.

« Mais Alpha condé ne veut pas de cela, ce qui le préoccupe, c’est son image à l’extérieur, c’est cela qu’il cherche à soigner, après son isolement. Cet isolement est né de son refus de recevoir les délégations de haut niveau de la CEDEAO » a enfoncé El Hadj Cellou Dalein Diallo.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :