Cellou Baldé : « Madifing avait prémédité tous ces assassinats…»

Joint par notre rédaction ce vendredi 21 février 2020, l’honorable Cellou Baldé, dit ne pas être surpris de l’aveu fait par Madifing Diané, dans un entretien diffusé par lemediatv.fr, un media français.

Selon le député de Labé, les tueries enregistrées les jours de manifs ont été intentionnellement préparées par le gouverneur de Labé.

« Madifing avait prémédité tous ces assassinats qui ont eu lieu dans la cité de Karamoko Alpha moh Labé. Le 04 janvier, quand il a reçu ses collègues du gouvernorat pour lui présenter les vœux du nouvel an 2020, Madifing avait dit à qui voulait l’entendre, qu’il allait réquisitionner les forces de défense et de sécurité dont l’armée pour semer la terreur dans la ville de Labé et qu’il en assumait toutes les conséquences qui en découlerait », a chargé le député de Labé.

Poursuivant, Cellou Baldé estime que si la Guinée était un pays normal le procureur de la République aurait déjà institué une procédure judiciaire contre lui.

« Les tueries qu’il niaient jusqu’à présent et que moi j’ai insisté directement. Je crois qu’il a fini de passer aux aveux. Aujourd’hui, si on était dans une République normale, le procureur aurait mis l’action publique en mouvement pour interpeler Madifing Diané afin qu’il réponde de ses actes. Et si le gouvernement en l’occurrence le ministre de la sécurité se pose la question de savoir comment identifier ceux qui sont en train d’assassiner lors des manifestations il a là, en face le premier responsable notamment Madifing Diané », lance-t-il.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :