CAN, Sega Diallo sur les forces et faiblesses du Sily: ‘’Didier Six à mon avis, n’est pas le technicien qu’il faut pour jouer cette compétition’’

Qualifiée à la 33e édition de la coupe d’Afrique des nations, la Guinée est située désormais sur son sort.

Logé dans la poule B, le Syli national a pour adversaires: le Sénégal, le Zimbabwe et le Malawi.

Joint au téléphone ce mercredi par nos confrères de FIM FM dans l’émission  » Mirador  », le journaliste sportif, Sega Diallo  parle des chances de notre Onze national dans une poule très jouable.

‘’ Je pense que toutes les équipes qui sont qualifiées ont prouvé quelques choses sur le terrain. Donc il fallait s’attendre à un adversaire de très haut niveau avec le chapeau 1, évidemment, celle du Sénégal. C’est une équipe qu’on connaît. On connaît la rivalité qu’il y a entre nos deux pays. Rivalité sportive mais aussi politique actuellement. Donc tout l’enjeu de cette compétition se jouera sur cette deuxième journée, après une entame face au Malawi. Une équipe Malawite qui se qualifie assez difficilement dans une poule qu’ils ont partagé  avec le Burkina, l’Ouganda et  le Soudan du Sud, où ils ont fini deuxième avec 3 victoires, 1 match nul et deux défaites. Donc c’est pas vraiment une foudre de guerre cette équipe Malawite. Au contraire cette équipe du Zimbabwé qui s’est qualifiée devant la Zambie et le Botswana avec l’Algérie, une équipe du Zimbabwé qui a sur ses 6 matches, fait deux victoires, deux matches nuls et deux défaites. Donc avec 8 points qu’il s’est qualifié.

On aura trois rencontres assez intéressantes. On rentre dans cette compétition le 10 janvier avec le Malawi au programme. Il faut gagner ce match là, ensuite, le Sénégal dans la danse, le 14 face à la Guinée et puis on termine avec le Zimbabwé. Une équipe du Zimbabwe qui a donné du fil à retordre au champion d’Afrique, algérien avec lesquels, ils ont joué les  éliminatoires. Donc évidemment, aujourd’hui la Guinée peut s’estimer heureuse au vu de ce tirage. Mais attention, on sait que l’équipe de Guinée quand elle est dans une situation favorable, elle se complique toujours la tâche.’’ Analyse Sega Diallo.

Après cette lecture, le Journaliste-Consultant sur des questions de Sports a soulevé une inquiétude. C’est le cas du coach national.

Selon Sega Diallo,  Didier Six est un entraîneur assez faible qui n’a aucune autorité sur l’équipe. C’est pourquoi il estime qu’il n’est pas  le technicien qu’il faut à la  Guinée pour jouer cette joute continentale.

‘’ On a un technicien assez déficient. Didier Six à mon avis n’est pas le technicien qu’il faut pour jouer cette compétition. À la sortie de la CAN 2019, on ne peut pas se permettre d’aller dans une compétition avec un entraîneur aussi assez mal loti, ayant très peu de plans pour l’équipe de Guinée. Moi, je suis Didier Six depuis son arrivée en Guinée. Entre ce qu’il dit et ce qu’il met en œuvre, y a un fossé, l’expérience de la Guinée n’est pas de son fait. C’est une équipe qui a des éléments assez importants sur le continent. On a Naby Keita, Amadou Diawara, Mady Camara aujourd’hui qui jouent  dans cette équipe. On a la possibilité de faire une attaque Bayo seykhou Guirassi à la coupe d’Afrique des Nations mais avec un entraîneur comme Didier Six, son discours ne passe pas avec le groupe et un certain nombre de joueurs ne sont plus dans le bateau Syli de ses erreurs non managériales. On ne peut pas se permettre de faire une autre CAN scandaleuse comme celle de 2019. Donc il faudra prendre des décisions assez rapidement et je vous donne rendez-vous assez rapidement puisque début septembre nous avons deux matches internationaux contre la Guinée-Bissau et le Maroc’’.

 

Avec lerevelateur224.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :