Camp de Soronkoni : Les 16 activistes rescapés ont été déférés à la maison centrale de Conakry

Ils sont 16 activistes à ne pas encore bénéficier de leur liberté de mouvement après avoir été arrêtés et déportés au camp de Soronkoni à Kankan avant le double scrutin dernier en Guinée.

Contrairement à leurs camarades qui ont été abandonnés à la rentrée de la capitale en fin de semaine, eux n’ont pas pu avoir cette chance.

Les 16 activistes ont été transférés à la maison centrale de Conakry hier mercredi et déposés là à 19 heures, a-t-on appris de bonnes sources.

Nous y reviendrons !

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :