Camp de Soronkoni : Ibrahima Diallo accuse le ministre de la défense, Dr Mohamed Diané

Depuis quelques jours, des informations selon lesquelles des citoyens sont arrêtés et conduits par des hommes cagoulés au camp Soronkoni situé à 25km de Kankan, fusent de partout.

Joint à cet effet par notre rédaction ce mercredi 19 février 2020, le chargé des opérations du FNDC Ibrahima Diallo, dénonce un kidnapping et indexe le ministre de la défense nationale, Dr Mohamed Diané.

« Actuellement nous assistons au Kidnapping des citoyens nuitamment par des militaires, des policiers et des gendarmes, ont les déportes dans des véhicules militaires pour les envoyer au camp Soronkoni qui est devenu aujourd’hui un camp de torture. Et donc, pour nous le seul responsable de cette situation c’est bien Dr Mohamed Diané ministre de la défense nationale puisque ce camp relève du ministère de la défense nationale », a-t-il mentionné.

Poursuivant, Ibrahima Diallo, a au nom du FNDC, invité les populations de Kankan, le sotikémo et les religieux de bien vouloir prendre la mesure de la situation, parce que dit-il, la ville de Kankan est une ville religieuse, où la population n’est pas violente.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :