Bras de fer judiciaire factions rivales de l’USTG : le camp d’Abdoulaye Sow récuse la Cour d’appel

Initialement prévu pour reprendre ce mardi devant la cour d’appel de Conakry, le procès qui oppose les deux factions rivales de l’USTG, n’a finalement pas eu lieu.

En cause, le camp d’Abdoulaye Sow, c’est-à-dire la centrale qui a tenu son congrès en 2018 au palais du peuple, a jugé incongru et maladroit qu’une affaire qui doit être tranchée au fond, soit traitée avec précipitation et empressement.

Pourtant, à en croire son avocat, toutes les audiences, excepté les cas de flagrant délit, sont actuellement suspendues, pour cause de Covid-19.

« Voyant l’allure de la procédure, le camp de M. Abdoulaye Sow, mon client a récusé purement et simplement la Cour d’appel de Conakry dans cette affaire… Et aussitôt, un recours a été introduit devant la Cour suprême pour que la chambre présidentielle qui a les dossiers, soit remplacée par une autre chambre, ceci, en raison de l’empressement, de la précipitation que connait ce dossier parmi tant d’autres, alors qu’il n’a aucun caractère d’urgence, ni de péril », a précisé Me Salifou Béavogui.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :