Boké : la marche de résistance du FNDC étouffée par des tirs de gaz lacrymogène

Aussitôt mobilisés aussitôt dispersés, les manifestants anti nouvelle constitution à Boké n’ont pas pu exprimer leur droit ce matin.

La marche initiée par l’antenne régionale a tourné au fiasco.

Très engagés au départ suite à l’appel du FNDC Conakry, les manifestants de Boké ont été dispersés par les forces de l’ordre à coups de gaz lacrymogène.

Comme le témoigne Aissatou Bah membre de la coordination régionale du FNDC Boké qui a vécu les faits.

« Nous étions mobilisés pour faire la marche pour défendre la constitution guinéenne, soudain les gendarmes sont venus dans 4 pickups, ils ont lancé le gaz lacrymogène ce qui a dispersé la foule, tout le monde a fui » a-t-elle témoignée.

Source Mosaïqueguinee envoyée spéciale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :