Barricade du bureau du vice-maire de Matam : Ismaël Condé accuse le RPG AEC et annonce une plainte

Après s’être opposé à l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée et à un troisième mandat pour le professeur Alpha Condé, pour qui il a milité depuis plusieurs années, le vice-maire de la commune de Matam Ismaël Condé se voit menacer par des jeunes qui se réclament du RPG arc-en ciel. Dans la journée du lundi 27 Avril 2020, le jeune maire à faillit de justesse être lynché par ces anciens acolytes, a-t-on appris.

Joint à  cet effet par notre rédaction, Ismaël Condé revient sur ce qui s’est passé dans la journée du lundi.

« Avant-hier des délinquants je ne peux même pas les appeler des militants du RPG, des bandits du quartier ont été achetés par certains jeunes du RPG arc-en ciel pour aller m’attaquer à la mairie. Et parmi eux,  il y avait un de mes éléments qui a assisté à la réunion qui   m’a prévenu de ne pas venir au bureau tôt le matin parce qu’ils ont été payés pour saccager mon bureau au nom du RPG. Donc, je suis resté jusqu’à 13 heures à  la maison  et quand ils sont venus à mon bureau, ils ne m’ont pas trouvé, ils ont utilisé les battons avec lesquels ils étaient venus me battre pour barricader la porte de mon bureau », a expliqué le vice maire de la commune de Matam.

Poursuivant, Ismaël Condé annonce une plainte contre X.

« Après quand ils sont partis, je suis venus à la commune constaté les faits, je suis allé voir le maire et j’ai appelé le commissaire central aujourd’hui. J’ai aussi fait appel à un huissier qui viendra à la commune pour constater les faits et mon avocat viendra pour que je porte plainte contre X à la brigade de recherche pour interpeller les délinquants qui ont commis cet acte », a- t-il prévenu au micro de mosaiqueguinee.com.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :